Dix questions à Samuel Coquard. Directeur artistique et musical de la Maîtrise des Bouches-du-Rhône

10 Mars 2022 , Rédigé par Jean-Pierre Bacot

Publié dans #Interview

Pouvez vous nous indiquer votre formation ?

Après des études de piano et de chant avec Paul Rodier au sein du Collège Notre-Dame, je me suis tourné vers l’orgue dans la classe de Luc Antonini au Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier et j’ai suivi en parallèle des études universitaires de musicologie. En décembre 1999, à l’âge de vingt-trois ans, j’ai été nommé Chef de chœur de la Maîtrise de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, aux côtés de Nicole Corti. En septembre 2002, je suis devenu Directeur musical et artistique, responsable pédagogique de la Maîtrise des Bouches-du-Rhône et je dirige le chœur d’enfants, ainsi que celui de chambre Asmara que j’ai fondé en 2004.


Et votre carrière depuis ?

Plus récemment, le Directeur de l’Opéra de Marseille m’a confié la création de l’Opéra contemporain Douce et Barbe Bleue d’Isabelle Aboulker, mis en scène par Nadine Duffaut, œuvre que j’ai dirigée au Théâtre de l’Odéon en décembre 2015.


Quant à notre discographie avec le chœur, nous avons enregistré, sous le label Solstice, un premier disque consacré à l’œuvre vocale sacrée de Jean Langlais, puis en 2009, un nouvel album à partir des œuvres pour chœur et piano de Dvorak, Rachmaninov et Rheinberger. En 2011, sous le label Parsiphonie est sorti un nouveau disque pour lequel j’ai dirigé cette fois le Jeune Chœur, avec Nina Uhari au piano dans les Lieder und Gesänge de Mahler et les Duetti für Chor de Mendelssohn. En 2013, nouvel enregistrement en l’honneur du 100ème anniversaire de Benjamin Britten, regroupant des œuvres pour chœur et harpe de Kodaly, Holst et John Thomas, avec Elodie Adler à la harpe.


Nous nous sommes également intéressés aux œuvres méconnues du grand public ainsi qu’à la musique contemporaine de Iannis Xénakis, Régis Campo, Carol Robinson, Jean-Pierre Leguay, François Rossé et Edith Canat de Chizy, Florent Gauthier, Zad Moultaka ou encore Christian Roque, auxquels nous avons même commandé des œuvres.


En 2019 et parallèlement à ces activités de direction au sein de la Maîtrise des Bouches-du-Rhône, j’ai été nommé Chef de chœur invité à l’Opéra de Pékin où l’on m’a confié la direction des chœurs pour deux productions d’opéras français, Les Pêcheurs de Perles de Georges Bizet et Les Contes d’Hoffman de Jacques Offenbach. En 2020, je me suis tourné vers la direction d’œuvres contemporaines et ai passé commande à trois compositeurs : Marc Henric, Bernat Vivancos et Michaël Levinas.


Quand cette maîtrise a-t-elle été créée ?

La Maîtrise départementale des Bouches du Rhône a été créée en 1994 et est placée sous ma direction depuis le 16 septembre 2002. Depuis, la Maîtrise des Bouches-du-Rhône s’est transformée en un vrai pôle d’art vocal professionnel de haut niveau, composé d’un dispositif vocal original réparti en un chœur préparatoire, un chœur probatoire, un chœur maîtrisien et un jeune chœur créé en 2003, regroupant au total 90 enfants. En 2004, le chœur de chambre Asmarã est créé, composé de chanteurs adultes professionnels qui ouvriront ainsi le répertoire à la polyphonie en chœur mixte. La Maîtrise, aujourd’hui ancrée dans le paysage professionnel, est très sollicitée pour participer à différentes formes musicales et artistiques de productions de haut niveau. La Maîtrise participe aux productions lyriques des Opéras de Marseille (Louise de Charpentier, La Bohème de Puccini, Carmen de Bizet, Die Zauberflöte de Mozart, Tosca et Turandot de Puccini), à Avignon dans le Requiem de Mozart, à Vichy à nouveau dans Die Zauberflöte, aux Chorégies d’Orange (Carmen sous la direction de Maestro Chung, La Bohème avec Roberto Alagna et Angela Georghiu, Carmina Burana sous la direction de Michel Plasson, la IXème symphonie de Beethoven avec l’Orchestre National de France sous la direction de Kurt Masur)... La Maîtrise est également invitée par les plus grands festivals et scènes musicales françaises et internationales comme : Festival d’art lyrique d’Aix-en- Provence, Conques, Rocamadour, Roquevaire, Montpellier, La Chaise-Dieu, Le Grand Théâtre de Provence, Festival international de chœurs d’enfants en Vendée... La Maîtrise est une structure de formation spécialisée, publique, qui reçoit les aides des collectivités territoriales de la Ville de Marseille, de la Région PACA, du Ministère de la Culture, et a comme partenaire principal, le soutien fidèle du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.


Comment recrutez-vous vos jeunes chanteurs ?

En résidence au Collège André Malraux de Marseille, la Maîtrise est une structure artistique conventionnée par le ministère de l’Éducation Nationale et du ministère de la Culture. Elle est composée aujourd’hui de 65 enfants scolarisés en école primaire, collège et lycée. En classe à horaires aménagés, ils travaillent le chant, la technique vocale, l’expression corporelle, la danse et le théâtre. Le directeur artistique et son équipe attachent une importance toute particulière à l’organisation régulière de concerts, de stages, de spectacles et de voyages qui permettent aux enfants de s’épanouir artistiquement, de travailler en équipe, de découvrir d’autres cultures et de faire l’expérience d’autres pédagogies.

Les enfants doivent passer une audition pour intégrer la Maîtrise des Bouches-du-Rhône. Il n’y a pas de formation musicale préalable requise. L’audition de présélection dure 10 à 15 mn. Les membres du jury prennent en compte la voix, la coordination, la présence scénique et la motivation l’enfant.

Rappelez-nous quelle est la typologie des voix d’enfants.

Les enfants d’une manière générale sont tous soprani. Suivant les œuvres et les tessitures de chacun, nous les distribuons dans des pupitres de soprano 1, soprano 2, mezzo, alto. Ils chantent en chœur à plusieurs voix, dites à voix égales.

Pour les œuvres qui nécessitent des voix d’hommes, le chœur d’adultes de la Maîtrise Asmara, permet d’élargir aussi le répertoire et, dans ce cas, ils chantent en chœur mixte ; ce sera le cas pour notre prochaine production du Requiem de Fauré, le dimanche 6 mars prochain que nous donnerons à l’église de Château-Gombert.

La Maîtrise regroupe trois chœurs d’enfants répartis suivant leur âge et leur niveau : la Pré-Maitrise s’adresse à des enfants du CE1 au CM2, le temps de formation est de cinq à neuf heures par semaine en deux à trois séances sur deux matinées, pendant le temps scolaire. Ils sont tous scolarisés au sein de l’École publique Zac-Athéna dans le XIIIème arrondissement de Marseille et sont regroupés dans une même classe.

Les maîtrisiens au collège regroupent le Chœur d’enfant qui est essentiellement le Chœur de concert. En classe de sixième, ils sont réunis dans une même classe et pour onze heures hebdomadaires, ils constituent le chœur probatoire, amenés à y participer suivant les productions musicales, comme choriste, ou soliste.

Le grand chœur maîtrisien de concert regroupe des enfants de 13 à 15 ans dans les classes de cinquième, quatrième et troisième où ils sont réunis eux-aussi dans une même classe pour dix heures hebdomadaire de formation musicale pendant le temps scolaire.

Ces jeunes artistes ont-ils une scolarité « normale » ou spécifiquement musicale ?

Ces jeunes enfants ont une scolarité dite aménagée, qui allie formation générale et musicale ; l’activité musicale est construite sur quatre après-midis ou matinées, réparties entre vingt heures environ d’enseignement scolaire aménagé, avec des disciplines scolaires allégées, et onze heures de formation musicale dispensée à la Maîtrise.

Que deviennent les jeunes garçons lorsqu’ils ont mué et cet ensemble comprend-ils des solistes ?

A La Maîtrise des Bouches-du-Rhône, nous avons pris la décision de garder les garçons qui muent et nous les accompagnons progressivement à accueillir leur nouvelle voix. Un travail vocal personnalisé est réalisé et ceux qui le souhaitent, peuvent aussi se préparer au registre de contre-ténor par la méthode vocale du Falsetto.

La Maîtrise propose à chaque enfant qui le souhaite et suivant ses possibilités techniques et artistiques, d’accéder durant son parcours à un rôle de soliste. Chacun reçoit à la Maîtrise un cours de chant individuel hebdomadaire afin de travailler sa technique, mais aussi le répertoire et les rôles solistes qui seront abordés sur les œuvres programmées.


Nous allons vous entendre dans Werther. Dans quels opéras y a t-il de la place pour un chœur d’enfants ?

La Maîtrise participe et a participé à de nombreux ouvrages lyriques, tant à l’Opéra de Marseille, qu’au Festival d’Art Lyrique d’Aix en Provence ou encore aux Chorégies d’Orange dans : Tosca, La Bohême, Turandot, La Giocconda, Louise, Cavaleria Rusticana, Le Chevalier à la Rose, Wozzeck, Le Prophète, La femme sans ombre etc.


C’est une immense expérience et chance pour tous ses enfants de rencontrer le public et de chanter sur la scène des opéras qui nous invitent, en s’exprimant sur des grands ouvrages du répertoire lyrique.


La Maîtrise a participé en 2014, aux productions de Carmina Burana de Carl Orff et d’Otello de Verdi aux Chorégies d’Orange. On retrouve également la Maîtrise pour l’ouverture de la saison de l’Opéra de Marseille dans la Gioconda et en 2015 dans Tosca. En 2016, la Maîtrise a chanté la 7ème Symphonie de Mahler avec l’Orchestre du festival de Budapest, lors du festival de Pâques au Grand Théâtre de Provence, sous la direction du Maestro Ivan Fischer et a participé à la 5ème édition de Musiques en Fête aux Chorégies d’Orange, émission de culture retransmise sur France 3.


Certains de vos jeunes protégés entament-ils plus tard une carrière lyrique ?

Oui, beaucoup de ces choristes ont épousé plus tard différentes carrières musicales, comme celle de chanteur lyrique professionnel, enseignant en musique en conservatoire ou en collège, d’autres se sont tournés vers le théâtre, le cinéma, la scène en général.

Jouez-vous dans d’autres opéras et d’autres salles que l’Opéra de Marseille ?

Comme je l’ai précise, la Maîtrise départementale est présente sur les scènes de l’Opéra de Marseille. Bien-sûr en fonction de la programmation de la saison, mais aussi l’été, au festival d’Art Lyrique d’Aix en Provence, aux Chorégies d’Orange, au Grand Théâtre de Provence, au festival de Pâques, au festival de Maastricht. La Maîtrise a été aussi sollicitée par les grands producteurs de Ciné-concert avec lequel nous avons fait le Seigneur des Anneaux à Strasbourg, Lyon et Aix ; la saison prochaine la Maîtrise sera pour deux productions au festival d’Aix et une production de Carmen à l’Opéra de Marseille.


Voir l'article