discographie

un disque enregistré sur les orgues de Roquevaire en octobre 2007 sous le label Solstice
récompenses: 4 étoiles au Monde de la Musique et 5 Diapasons
création mondiale de l’oeuvre de Jean Langlais « Cantate de Saint Louis Marie Grignan de Montfort »
Jean Langlais – Cinq motets, Messe d’escalquens, Missa in simplicitate, Ave verum, Trois prières
Choeur d’enfants et Jeune Choeur de la Maîtrise des Bouches-du-Rhône
Alia Hadjem soprano – Blandine Rallo mezzo
Marie-Louise Langlais orgue / Samuel Coquard direction musicale

un disque enregistré en 2009 sous le label Solstice
Anton Dvorak – Duos et Chants moraves opus 32
Sergei Rachmaninov – Six choeurs opus 15
Joseph Rheinberger Maïtag, intermezzo lyrique

Jeune Choeur de la Maîtrise des Bouches-du-Rhône
Magali Frandon piano / Samuel Coquard direction musicale

un disque enregistré en octobre 2011 sous le label Parsiphonie, PAR001
Gustav Mahler – Lieder und Gesänge
Félix Mendelssohn Bartholdy Zwei singstimmen und klavier, opus 63

Jeune Choeur de la Maîtrise des Bouches-du-Rhône
Nina Uhari piano / Samuel Coquard direction musicale

Les chants de Mahler sont un regroupement de textes tirés de Des Knaben Wunderhorn et Samuel Coquard dit dans ses notes : « notre intérêt en choisissant ces morceaux de Lieder est fondé sur le sens même de la poésie : l’enfance, le merveilleux et le fantastique, la naïveté, l’insouciance, l’univers poétique de l’enfant, la nature, sans oublier la mort qui emporte les enfants comme des soldats au cours d’une guerre … » Ils furent tous composés entre 1888 et 1891 lorsque Mahler était âgé d’une trentaine d’années et font partie de ses œuvres les plus joyeuses. Hand und Grete, chaleureux et intimiste et tout comme l’un de mes préférés Ich ging mit Lust sont ici joyaux et c’est un plaisir de les entendre sans la « peinture des mots » des chanteurs de Lieder. Dans ce répertoire, les jeunes voix qui se mêlent à merveille sont un don du ciel.
Les six duos de Mendelssohn étaient à l’origine destinés à des solos mais ils sont d’une simplicité intrinsèque semblables à des chants folkloriques (il y en a même un intitulé Volkslied.)
A ce moment du disque, les jeunes interprètes nous offrent des chants pianissimi de qualité. Il y a toutefois quelques nuances, mais sans doute l’intention était-elle d’être le plus simple possible, et pour un programme aussi bref et des chants aussi courts, on ne tombe jamais dans la monotonie. L’enregistrement et l’accompagnement piano sont de bonne qualité. Voici un disque pour les amoureux des voix d’enfants .

Image.1382517490223

CHRISTMAS CAROLS
un disque enregistré en mars 2013 sous le label Parsiphonie, PAR002
enregistrement Chapelle école Lacordaire
Ceremony of carols de Benjamin Britten
Hymns of Rig Veda n°3 de Gustav Holst
Two Eastern Pictures de Gustav Hoslt
Wainaimoinen de Zoltan Kodaly
œuvres pour harpe solo de John Thomas

Choeur d’enfants et Jeune Choeur de la Maîtrise des Bouches-du-Rhône,
Elodie Adler harpe / Samuel Coquard direction musicale

Ce nouveau disque de la Maîtrise des Bouches-du-Rhône regroupe quatre brillants compositeurs de la fin du XIXè. et du XXè ; cinq grandes figures de l’art religieux ou populaire de leurs pays. Chacun d’entre eux a connu la célébrité pour des raisons qui n’appartiennent qu’à lui, mais tous partagent la même passion pour les voix de femmes et d’enfants. Avec un talent égal, ils ont tiré le meilleur parti des sonorités radieuses, du timbre cristallin, du caractère à la fois éthéré et pur de ces voix et réussirent à en faire un matériau fort et vibrant. Ce disque réunit leurs plus beaux exemples de compositions pour maîtrise, qui permettent de découvrir des textes originaux, sous le signe d’une musique pleine de fraîcheur, de simplicité, néanmoins envoûtante cependant, sous le double signe aristocratique et angélique de la harpe. Catherine Michaut-Pradeilles, historienne de la musique

Sous le label créé par Samuel Coquard en 2011, PARSIPHONIE présente son nouveau disque consacré au répertoire anglais du XIXème et XXème siècle pour choeur d’enfants et harpe.
La sortie fût donnée le 5 décembre lors du Festival de Musique de St Victor à Marseille, année du 100ème anniversaire de la naissance de Benjamin Britten.